Comité environnement

Le comité environnement IAF

En mai 2006, la création du Comité Environnement IAF a été officialisée lors de l’assemblée générale annuelle de l’AGEIAF (Association Générale des Étudiant(e)s de l’Institut Armand-Frappier). Dès sa création, le comité s’est mis au travail afin de rendre l’établissement un peu plus vert chaque jour. Concrètement, une campagne de promotion de tasses réutilisables (à l’effigie du comité) fut lancée afin de sensibiliser la communauté de l’INRS-IAF à l’importance que peuvent représenter les gestes quotidiens dans l’écodéveloppement de l’institution. Ce programme de sensibilisation fut d’ailleurs consolidé par une entente négociée avec le concessionnaire de la cafétéria de l’édifice 18 : un rabais est dorénavant offert aux usagers utilisant de la vaisselle réutilisable. Aussi, des bacs à recyclage ont été déposés dans des endroits stratégiques sur le campus de l’INRS-IAF et des bénévoles transportent ces derniers jusqu’à leur domicile.

Le comité environnement IAF est appuyé non seulement par la communauté étudiante, mais aussi par la direction, les professeurs et membres du personnel de soutien. Effectivement, le 27 octobre 2006 s’est tenu une réunion d’information visant à présenter le comité et ses objectifs. Lors de cette rencontre, le comité a présenté aux invités son projet prioritaire, soit la rédaction et l’adoption d’une politique environnementale pour les quatre centres du réseau de l’INRS. En plus des membres du comité environnement, étaient présents à cette réunion M. François D’Amour (Musée Armand-Frappier), M. Éric Déziel (professeur), M. Alain Fournier (direction INRS-IAF, intérim), M. Patrice Joly (Équipe de l’entretien), M. Pierre Talbot (direction INRS-IAF), Mme. Dolorès Francoeur (achats) et M. Gaétan L’Heureux (Service Développement Immobilier). Autour de la table, chacune de ces personnes s’est engagée à participer aux efforts environnementaux à l’INRS-IAF.

Réalisations du comité

  • Développement d’une politique environnementale qui s’appliquerait à tout l’INRS. Le document a jusqu’à maintenant été présenté à la direction de 3 des 4 centres de l’INRS et à toutes les associations étudiantes locales. Le dossier est présentement entre les mains de la Fédération des Étudiant(e)s de l’INRS, la FEINRS.
  • Participation au 3ème Colloque sur l’écodéveloppement des institutions d’enseignement, à l’UQAM les 1er et 2 mars 2007.
  • Organisation du Jour de la Terre 2007, le 22 avril. Deux représentations du documentaire de Al gore Une vérité qui dérange ont eu lieu à la salle pasteur de l’édifice 18. Du café et des collations biologiques et équitables ont alors été servis.
  • Lancement d’un sondage sur les habitudes de transports des gens venant à l’IAF.
  • Mise en place d’un système temporaire de recyclage, puisque seul le papier était alors recyclé par l’Institut. Depuis 2006 et jusqu’à l’été 2008, c’est plus de 50 bacs verts qui ont ainsi été ramassés.
  • Vente de tasses réutilisables au logo du comité. La première a eu lieu à l’automne 2006 et la seconde à la même période en 2008.
  • Vente de calendriers 2007 des traditions alternatives, comme moyen d’autofinancement. lememmento.com
  • Un babillard sur l’actualité environnementale, le VertBalisé, est régulièrement mis à jour, dans le corridor menant à la cafétéria de l’édifice 18.
  • Organisation du Jour de la Terre 2008, le 22 avril. Deux projections du documentaire Homo toxicus de Carole Poliquin ont eu lieu. Du café (donné par Café Santropol) et des collations biologiques et équitables ont alors été servis.
  • Projet de recyclage pris en charge par l’IAF finalement mis en place au printemps 2008, après plus de 2 ans d’efforts du comité !
  • Don de calepins aux feuilles imprimées recto seulement lors des différentes activités menées par le comité.